Un bénéfice Groupe record

06.08.2021, Luxembourg, RTL Group

Le premier semestre 2021 : RTL Group affiche une forte croissance du chiffre d’affaires, annonce un bénéfice Groupe record et fait état de plus de 3 millions d’abonnés payants pour les services de streaming, ainsi que de progrès significatifs dans la mise en place de champions nationaux cross-médias.

Read more

Les indicateurs clés de performance financière sont en forte hausse

  • Le chiffre d’affaires du Groupe est en hausse de 13,7 pour cent à 3 014 millions d’euros (S1/2020 : 2 652 millions d’euros), progression principalement due à une forte augmentation des revenus de publicité télévisuelle au deuxième trimestre de 2021, à la montée en puissance de Fremantle et aux avancées du business streaming. Le chiffre d’affaires du Groupe progresse de 21,5 pour cent en croissance organique par rapport au premier semestre de 2020 et de 2,1 pour cent en croissance organique par rapport au premier semestre de 2019.
     
  • Au premier semestre de 2021, les familles de chaînes de RTL Group ont gagné des parts de marché nettes pour la publicité télévisuelle en France, aux Pays-Bas, en Hongrie et en Croatie. Groupe M6 et RTL Nederland affichent des parts d’audience en hausse, contre un léger fléchissement pour RTL Deutschland en termes de parts de marché.
     
  • Le chiffre d’affaires du Groupe pour le T2/2021 est en hausse de 35,8 pour cent à 1 610 millions d’euros (T2/2020 : 1 186 millions d’euros), avec des revenus de publicité télévisuelle en progression de 65,0 pour cent à 726 millions d’euros (T2/2020 : 440 millions d’euros), supérieurs au niveau atteint au T2/2019 (718 millions d’euros).
     
  • Les revenus de streaming générés par TV Now et Videoland progressent de 33,8 pour cent à 107 millions d’euros (S1/2020 : 80 millions d’euros).
     
  • Les revenus de plates-formes sont en augmentation de 3,4 pour cent à 213 millions d’euros (S1/2020 : 206 millions d’euros).
     
  • L’EBITA ajusté progresse de 87,2 pour cent à 483 millions d’euros (S1/2020 : 258 millions d’euros). La marge d’EBITA ajusté est de 16,0 pour cent, en hausse de 6,3 points en glissement annuel (S1/2020 : 9,7 pour cent). L’EBITA ajusté avant pertes au lancement du streaming se maintient au niveau de 2019.
     
  • Le bénéfice du Groupe a connu une forte croissance à 929 millions d’euros (S1/2020 : 156 millions d’euros), grâce à d’excellentes performances opérationnelles et des plus-values substantielles.
     
  • Le flux de trésorerie net provenant des activités s’élève à 214 millions d’euros (S1/2020 : 336 millions d’euros), grâce à un taux de conversion de la marge opérationnelle de 82 pour cent (S1/2020 : 164 pour cent).
     
  • Au 30 juin 2021, RTL Group disposait de liquidités nettes de 173 millions d’euros (au 31 décembre 2020 : liquidités nettes de 236 millions d’euros).
     

« Les performances opérationnelles et d’importantes mesures de consolidation vont créer une valeur significative pour les actionnaires de RTL Group. »
 

Thomas Rabe, CEO de RTL Group

Déclaration de Thomas Rabe, Chief Executive Officer de RTL Group : « RTL Group a affiché d’excellentes performances au cours du premier semestre de 2021. L’EBITA ajusté et le bénéfice du Groupe ont connu une forte croissance, imputable au redressement des marchés de la publicité télévisuelle et à la progression de notre production de contenus et du streaming. Associée à une gestion active du portefeuille, cette évolution vaut au Groupe un bénéfice record de 929 millions d’euros. Étant donné les bonnes performances de RTL Group au cours du premier semestre, nous avons relevé nos perspectives pour l’ensemble de l’année 2021, en prévoyant désormais un EBITA ajusté aux alentours de 1 050 millions d’euros inclusion faite des pertes accompagnant le lancement du streaming, et de 1 200 millions d’euros avant pertes au lancement du streaming. 
Au cours des derniers mois, nous avons fait des progrès significatifs dans la mise en œuvre de notre stratégie de champions à échelle nationale. Les mesures importantes engagées en Allemagne, en France, aux Pays-Bas et en Belgique seront une source significative de valeur pour les actionnaires de RTL Group et nous placeront dans une position compétitive solide vis-à-vis des plates-formes technologiques mondiales. 
Par ailleurs, nous allons accélérer l’expansion de Fremantle, notre activité de production de contenus – à la fois par croissance organique et par fusions-acquisitions, pour un objectif de chiffre d’affaires annuel de 3 milliards d’euros à l’horizon 2025. Fremantle continuera de se concentrer sur des émissions et documentaires scénarisés et non scénarisés, tout en se tournant davantage vers les contenus factuels. Les acquisitions d’Abot Hameiri, Eureka et Nent Studios réalisées jusqu’ici cette année sont de premiers pas venant soutenir cette nouvelle avancée. 
Au vu de tous ces changements, le temps est venu de repositionner notre marque RTL en la dotant d’une nouvelle identité et d’un ensemble clair de principes. Nous renforcerons RTL en tant que marque leader du divertissement en Europe, synonyme de loisir positif et de journalisme indépendant, inspirée, énergique et au caractrere clairement affirmé. Ainsi, TV Now deviendra RTL+ en Allemagne cet automne 2021, prélude à un redéploiement international de la marque en 2022. »

En Allemagne, RTL Deutschland a annoncé l'acquisition des actifs et des marques d'édition de Gruner + Jahr

Renforcer les activités fondamentales de RTL Group par la création de champions médias nationaux

  • RTL Group a annoncé aujourd’hui un accord de RTL Deutschland avec Bertelsmann en vue de l’acquisition de l’ensemble des actifs et marques de Gruner + Jahr (G+J) liées à l’édition en Allemagne pour un montant de 230 millions d’euros, à trésorerie et dette nulles, afin de créer le premier champion cross-médias dans ce pays. G+J apportera à RTL Deutschland des marques médiatiques populaires et connues de tous telles que Stern, Brigitte, Geo, Capital, Schöner Wohnen, Eltern et Art, ainsi qu’une expérience journalistique non négligeable. La transaction devrait être achevée le 1er janvier 2022.
     
  • En mars 2021, RTL Deutschland a annoncé un accord ferme avec The Walt Disney Company, son ancien partenaire en coentreprise, en vue de l’acquisition des 50 pour cent restants des actions de Super RTL. La transaction a été approuvée par les autorités allemande et autrichienne de la concurrence et a été achevée le 1er juillet 2021, l’actionnariat de RTL Group dans Super RTL passant ainsi à 100 pour cent.
     
  • En mai 2021, le Groupe TF1, Groupe M6, le Groupe Bouygues et RTL Group ont annoncé la signature d’accords de négociations exclusives en vue de la fusion du Groupe TF1 et de Groupe M6 afin de créer un grand groupe médias français. Le projet de fusion a été approuvé à l’unanimité par les Conseils d’administration des quatre entreprises concernées. En juillet 2021, après avis favorable des organisations syndicales françaises, le Groupe Bouygues et RTL Group ont signé des accords de fusion précis. La conclusion finale de la transaction reste à ce jour sujette à des conditions suspensives, en particulier l’autorisation des autorités de contrôle compétentes et des assemblées générales des actionnaires du Groupe TF1 et Groupe M6. On s’attend à ce que la transaction puisse être achevée d’ici la fin 2022.
     
  • En juin 2021, RTL Group et Talpa Network ont annoncé avoir conclu des accords en vue d’une fusion de leurs activités de diffusion audiovisuelle et de leurs autres activités médias aux Pays-Bas. Dans un contexte de concurrence accrue avec les plates-formes technologiques mondiales, cette fusion permettra à ce nouveau groupe de renforcer l’investissement en contenus locaux, en technologie et en données, pour proposer ainsi aux publics néerlandais un éventail des plus vastes en programmes de divertissement de qualité et d’information fiable. La transaction, sujette à l’approbation des autorités de la concurrence et des comités d’entreprise concernés, devrait être clôturée au premier semestre de 2022.
     
  • En juin 2021, RTL Group a annoncé avoir signé un accord définitif de vente de RTL Belgique aux entreprises de médias belges DPG Media et Groupe Rossel. La transaction – pour un produit préliminaire en espèce total de 250 millions d’euros – est soumise aux approbations réglementaires préalables de rigueur et devrait être achevée au quatrième trimestre de 2021.

RTL Group a enregistré plus de 3 millions abonnés payants pour ses services de streaming TV Now en Allemagne et Videoland aux Pays-Bas

Stimuler les activités en croissance

  • Au 30 juin 2021, RTL Group a enregistré 3,045 millions abonnés payants pour ses services de streaming TV Now en Allemagne et Videoland aux Pays-Bas, une augmentation de 72,1 pour cent par rapport à l’année précédente (30 juin 2020 : 1,769 millions).
     
    • Le nombre d’abonnés payants à TV Now a augmenté de 118,9 pour cent en glissement annuel à 2,029 millions (30 juin 2020 : 0,927 millions). Le partenariat stratégique avec Deutsche Telekom en vue d’un bouquet TV Now Premium + Magenta TV a contribué de manière significative à cette croissance.
       
    • Le nombre d’abonnés payants à Videoland a crû de 20,7 pour cent en glissement annuel à 1,016 millions (30 juin 2020 : 0,842 millions).
       
  • En mars 2021, RTL Deutschland et Sky Deutschland ont annoncé la conclusion d’un accord en vue d’une collaboration plus étroite dans les domaines du streaming et des contenus. TV Now Premium est disponible moyennant un supplément tarifaire sur les plates-formes Sky Q depuis juin 2021. Dans le cadre de l’accord, Sky accorde en sous-licence exclusive à RTL Deutschland les droits de diffusion en clair des courses de Formule 1 pour les saisons 2021 et 2022.
     
  • En juin 2021, RTL Nederland et T-Mobile aux Pays-Bas ont annoncé l’intégration de Videoland à la nouvelle offre « Unlimited & Entertainment » de T-Mobile. Dans le cadre de cette nouvelle offre, les consommateurs auront accès à la fois à Videoland Plus et à Netflix Standard ainsi que à la 5G, à des appels et SMS illimités sur le réseau de T-Mobile aux Pays-Bas, à un prix avantageux et attractif.
     
  • En juillet 2021, Groupe M6 a annoncé sa volonté de renforcer son service de streaming 6play, financé par la publicité, en proposant davantage de contenus originaux, différentes offres internationales de cinéma et de programmes, et des dérivés d’émissions de téléréalité linéaires de Groupe M6. Le service de streaming inclura également des chaînes thématiques et du sport en direct sur la nouvelle chaîne Le Live by 6play.

Fremantle a augmenté sa participation dans Abot Hameiri et Eureka, et a annoncé son intention d’acquérir douze labels de production de Nent Studios

  • Fremantle, l’activité contenus internationaux de RTL Group, vise un chiffre d’affaires annuel de 3 milliards d’euros d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif et suivre la demande croissante de contenus, RTL Group consentira des investissements significatifs dans Fremantle – à la fois en croissance organique et par acquisitions –, dans tous les domaines, allant du scénarisé et du non scénarisé aux documentaires et émissions à base factuelle. En 2021, Fremantle a d’ores et déjà annoncé trois acquisitions et majorations de participation :
     
    • En avril 2021, Fremantle a augmenté sa participation dans Abot Hameiri, détenant ainsi intégralement l’un des principaux producteurs d’émissions de divertissement en Israël. Abot Hameiri est à l’origine d’émissions telles que Power Couple, Find Me Somebody To Love, Hear Me Love Me See Me et la série à succès Shtisel. C’est aussi le producteur israélien de formats internationaux comme Got Talent, Survivor et The X Factor.
       
    • En mai 2021, Fremantle a également porté de 25 à 51 pour cent sa participation dans Eureka. Société de production de contenus de divertissement active aux États-Unis et en Australie, Eureka crée des émissions originales telles que Holey Moley pour ABC, Dating Around pour Netflix et Pick, Flip & Drive pour Facebook.
       
    • En juillet 2021, Fremantle a annoncé son intention d’acquérir douze labels de production de Nent Studios en Norvège, Suède, Finlande et au Danemark, dont les activités couvrent le non scénarisé, le scénarisé et le factuel. Les contenus créés par certains de ces labels comprennent des formats produits dans le monde entier, comme The Farm, diffusé dans 50 territoires. La transaction, qui devrait être achevée au quatrième trimestre de 2021, est sujetteà l’autorisation des autorités de la concurrence.
       
  • Dans le cadre du plan de croissance de Fremantle, une nouvelle division internationale de contenus factuels a été créée en mai 2021 en vue d’accroitre de manière significative l’activité de l’entreprise dans le documentaire haut-de-gamme. Fremantle a d’ores et déjà annoncé la production de plusisuers documentaires premium, dont Kingdom of Dreams, consacré au monde de la mode et réalisé pour Sky en collaboration avec la société de production Misfits Entertainment. Fremantle prévoit d’autres acquisitions de documentaires haut-de-gamme en 2021, dont Day Zero, qui s’attache à la pénurie des ressources en eau. En Allemagne, UFA a annoncé en avril 2021 le lancement de UFA Documentary, sa nouvelle unité de production, qui a mis récemment à son actif des documentaires tels que Expedition Arktis, Der Große Fake – Die Wirecard-Story, Hannelore Kohl – Die erste Frau et Angela Merkel – Frau Bundeskanzlerin.

Une nouvelle unité de production UFA Documentary a été annoncée en Allemagne, avec des documentaires récents dont Expedition Arktis et Der Große Fake – Die Wirecard-Story Crédit: SRF et TV NOW / Gordon Mühle

Perspectives

RTL Group a relevé ses perspectives pour 2021, sur la base de l’hypothèse que le redressement économique faisant suite à la crise du Covid 19 se confirmera en 2021 alors les programmes de vaccination se poursuivent et qu’aucune nouvelle de mesure de confinement ne sont mises en place. 

  • RTL Group s’attend à une hausse de son chiffre d’affaires à 6,5 milliards d’euros environ (perspectives précédentes : 6,2 milliards d’euros). Celle-ci inclut notamment les effets de périmètre découlant de la déconsolidation de BroadbandTV (au 28 octobre 2020) et de SpotX (au 30 avril 2021) et de la consolidation intégrale d’Eureka (au 17 mai 2021) et de Super RTL (au 1er juillet 2021). 
     
  • RTL Group prévoit désormais pour 2021 un EBITA ajusté en progression à environ 1 050 millions d’euros (perspectives précédentes : 975 millions d’euros). Cette croissance tient compte de pertes au lancement du streaming d’environ 150 millions d’euros (perspectives inchangées). 
     
  • La politique de dividendes de RTL Group reste inchangée : le Groupe compte distribuer au moins 80 pour cent du résultat net pour l’ensemble de l’exercice, avec réalisation des plus-values.